Accueil > Actualités > Voyage en zone d’endémie palustre : les mesures de protection

Voyage en zone d’endémie palustre : les mesures de protection

Vous partez en voyage en zone d’endémie palustre ?
Pour profiter de vos vacances et partir en toute sécurité, protégez-vous !

Le paludisme est une maladie qui peut être mortelle. Il est dû à des parasites transmis à l’homme par des piqûres de moustiques infectés(1) et sévit dans 99 pays.(2)

Les Plasmodium falciparum et Plasmodium vivax sont les espèces les plus répandues.
Le Plasmodium falciparum est le plus mortel.(1)

 

Avant de partir :  Préparez votre voyage

Consultez votre pharmacien !

1) Une protection adaptée contre les piqûres de moustiques en zone tropicale est indispensable.(3)(4)  

Pour limiter les piqûres de moustiques et diminuer le risque d’infection,  des mesures essentielles sont efficaces pour prévenir du paludisme :
 

  • Le port de vêtements légers et couvrants (manches longues, pantalons et chaussures fermées)
  • L’application de répulsifs cutanés
  • La protection vestimentaire à travers l’imprégnation des vêtements par des insectifuges
  • La moustiquaire imprégnée d’insecticides
 

2) En fonction de la zone d’endémie palustre où vous vous rendez et de la durée de votre séjour, un traitement chimioprophylactique pourra être associé simultanément à la protection contre les piqûres de moustiques. Si vous partez en Afrique, le traitement chimioprophylactique est nécessaire(3).

Le traitement chimioprophylactique a pour objectif d’empêcher l’expression de la maladie s’il y a eu infection(4). Pour savoir si un traitement chimioprophylactique est  recommandé pour votre séjour, posez la question à votre pharmacien.

Si un traitement chimioprophylactique est recommandé pour votre voyage, vous devrez vous rapprocher dans un deuxième temps de votre médecin puisque ce traitement nécessite une ordonnance. Il est important de bien suivre le schéma de prise du traitement au cours du voyage mais également après, conformément à l’ordonnance de votre médecin(3).

 

3) Vous disposez maintenant des moyens de protection contre le paludisme, quelques dernières recommandations s’imposent  avant de partir en voyage :  
 

  • Vérifiez bien votre carnet de vaccination
  • Ne partez pas sans votre trousse à pharmacie. Il n’existe pas de trousse à pharmacie type. Sa composition est à adapter en fonction du voyage. Afin de ne rien oublier, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien
  • La fréquence des médicaments contrefaits dans beaucoup de pays exotiques doit inciter  à la plus grande prudence quant à l’utilisation de médicaments achetés sur place(3)

 

Au retour du voyage

Il ne faut pas oublier de suivre son traitement chimioprophylactique  conformément à l’ordonnance du médecin.

En cas de fièvre quels que soient les symptômes associés, consultez en urgence votre médecin ou pharmacien(3).

  

 
 
(1)     Paludisme : Aide-mémoire N°94 - OMS Mars 2013. www.who.int
(2)     Paludisme : rapport sur le paludisme dans le monde  2012 - Résumé. www.who.int
(3)     BEH. N°22/23 du 4 juin 2013. Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2013.
(4)     La lettre de l’infectiologue de la microbiologie à la clinique - Tome XXVII-N°6 Nov-Déc.2012 p227-233
 
Ref : STF-ART1/12.13